La contention

Cette étape est incontournable et fait suite de manière systématique à un traitement d’orthodontie.
Elle consiste à stabiliser les dents afin d’éviter qu’elles ne se déplacent après la dépose de l’appareil.
Dans ce but, un fil de contention est collé sur la face interne des dents de l’arcade mandibulaire (du bas), de canine à canine.

Cette même contention est assurée à l’arcade du haut par le port d’une gouttière nocturne (dispositif en plastique moulé sur l’arcade idéale du patient obtenue en fin de traitement). On peut aussi, dans certaines situations, coller un fil de contention à l’arrière des dents du haut.

Cette même contention est assurée à l’arcade du haut par le port d’une gouttière nocturne (dispositif en plastique moulé sur l’arcade idéale du patient obtenue en fin de traitement). On peut aussi, dans certaines situations, coller un fil de contention à l’arrière des dents du haut.

Cette contention est laissée en place le plus longtemps possible car, au-delà de la période critique de récidive immédiate (6 mois à 4 ans), elle permet de limiter les effets propres au vieillissement dentaire physiologique (déplacement des dents lié à l’âge).

 

Article rédigé par le praticien le 18/07/2018

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr