La Posture de la langue et la Déglutition

Les conséquences d'une mauvaise déglutition.

La position de la pointe de la langue sur les papilles rétro-incisives est l'un des éléments essentiels de la déglutition normale.

Au cours d’une déglutition atypique ou déglutition primaire ou succion-déglutition, les muscles de la langue, des joues, des lèvres exercent des pressions anormales sur les dents qui s’implantent mal et sur les arcades qui se déforment.

Elle n'est pas celle du nourrisson mais a des analogies avec elle.

La déglutition secondaire ou adulte ou normale se fait avec la pointe de la langue sur les papilles palatines. Pendant tout ce temps, les lèvres et les joues doivent être parfaitement immobiles.

Le passage à la déglutition adulte se fait entre 18 mois et 10 ans.

Les causes de la déglutition atypique:

les plus fréquement citées sont: l'allaitement au biberon, la succion du doigt ou de la tétine, la respiration buccale, la maturation.

Les conséquences de la déglutition atypique:

Selon la manière dont les muscles sont sollicités et leurs points d’appui sur les dents se crée une grande variété de formes cliniques de malocclusions.

Quelques exemples :

  • La forte poussée de la langue verse vers l’avant les dents du haut ou bien celles du bas, selon son point d’appui ;
  • La langue qui s’interpose entre les dents les empêche de faire leur éruption complète et crée une béance;
  • La dépression intra-buccale créée par l’aspiration des liquides produit une version des dents vers l’intérieur de la bouche, ainsi qu’un manque de développement des arcades dentaires.

Il ne faut pas sous-estimer l’impact de la déglutition car on avale 1500 à 2000 fois par jour.

Article rédigé par le praticien le 15/02/2019

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr